COMMUNIQUÉ DE PRESSE – FEEPEQ
Pour diffusion immédiate

L’éducation physique présente dans la campagne électorale

Sherbrooke, le 29 août 2018 – La FEEPEQ réagit favorablement aux engagements du Parti libéral du Québec (PLQ) de poursuivre leur œuvre de rendre les écoles plus modernes, notamment les gymnases, et de contribuer à rendre tous les élèves plus actifs au primaire.

Pour nous la modernisation des gymnases est un enjeu essentiel à poursuivre. Nous saluons donc la volonté du chef du PLQ, M. Philippe Couillard, de compléter le programme Une école, un gymnase, tout autant que celle de la modernisation des écoles d’ici 2030. La construction et la rénovation des gymnases doivent être faites en fonction du milieu d’apprentissage qu’ils représentent pour les élèves de même qu’en fonction du milieu de travail qu’ils constituent pour les enseignants qui y font carrière. À cet égard, soulignons un jugement récent du Tribunal administratif du travail confirmant la surdité professionnelle d’un enseignant en éducation physique et à la santé.

Que tous les élèves bougent 60 minutes par jour est une excellente nouvelle. Cette mesure étant déjà présente dans certaines écoles, cette volonté de vouloir l’étendre à l’ensemble du réseau scolaire primaire serait une grande avancée.

L’enjeu consistera à bien ancrer cette pratique journalière d’activité physique dans la continuité des cours d’éducation physique et à la santé afin de maximiser les apprentissages en saines habitudes de vie par chaque élève. Le rôle des enseignantes et des enseignants en ÉPS est primordial à cet égard.

Finalement, de dire Jean-Claude Drapeau, président de la FÉÉPEQ, « la question des examens en éducation physique et à la santé est un enjeu qui revient à nouveau. La FEEPEQ s’est dite ouverte à réfléchir sur cette question dans une perspective plus globale de réussite éducative. Sachant que le ministre Proulx s’est engagé à aller de l’avant dans cette perspective plus globale, nous pouvons assurer que nous serons au rendez-vous. Il est essentiel que l’éducation physique demeure une matière obligatoire qui a toute son importance dans le développement global des élèves et des futurs citoyens québécois, notamment sur le plan de la santé globale. »

– 30 –

Pour information :
Véronique Marchand
Directrice des opérations
Fédération des éducateurs et éducatrices physiques enseignants du Québec (FÉÉPEQ)
819-238-4661
info@feepeq.com

Télécharger le communiqué en PDF