L’enseignant en éducation physique

Un soutien important pour le développement personnel des jeunes

Comme professionnel de l’activité physique et des saines habitudes de vie, l’enseignant en éducation physique est chargé de permettre aux élèves et aux étudiants d’acquérir une autonomie progressive dans la prise en charge de leur santé.

Pour ce faire, il transmet d’abord les connaissances théoriques nécessaires afin que les jeunes comprennent bien comment et pourquoi bouger, mais aussi, dès le secondaire, de quelle façon adapter leur mode de vie pour le rendre plus sain. Il propose des activités qui nécessitent leur engagement pour s’assurer que les notions sont bien intégrées. De plus, il soutient les élèves dans le développement de leurs habiletés motrices et de leurs aptitudes à interagir avec les autres, ce qui leur permettra de pratiquer de façon autonome de l’activité physique au gymnase, mais aussi à l’extérieur de l’école.

Il évalue les trois compétences suivantes, telles qu’énoncées dans le Programme de formation de l’école québécoise du MELS :

  • Compétence 1 : Agir dans divers contextes de pratique d’activités physiques
  • Compétence 2 : Interagir dans divers contextes de pratique d’activités physiques
  • Compétence 3 : Adopter un mode de vie sain et actif

Bref, l’enseignant en éducation physique n’est pas synonyme d’entraîneur sportif : son objectif n’est pas de développer les aptitudes de ses élèves dans certains sports en particulier, mais plutôt de développer certaines compétences et habiletés motrices en se servant des sports, certes, mais aussi, s’il le juge approprié, d’une panoplie d’autres activités telles que la danse, le plein air et le cirque.

En étant présent de façon continue du primaire au collégial, et ce, pour tous les élèves du Québec, l’enseignant en éducation physique est un acteur de premier plan dans le développement de saines habitudes de vie chez les jeunes et a un impact important sur la santé des adultes de demain.

En pratique

L’enseignant en éducation physique doit enseigner 21,5 heures par semaine, en plus de faire de la surveillance et de l’encadrement d’élèves. De plus, de nombreux enseignant en éducation physique s’impliquent dans la vie scolaire de différentes façons :

  • En organisant des activités sportives parascolaires et des sorties éducatives
  • En étant entraîneur d’une ou de plusieurs équipes sportives
  • En étant membre du conseil d’établissement
  • En organisant des activités dans la cour de récréation
  • Et bien plus!